Le stage de lutte contre le sexisme et de sensibilisation à l'égalité entre les femmes et les hommes

Ce projet de lutte contre des violences faites aux femmes a pour but d’éviter la récidive des personnes ayant déjà été condamnées pour des faits d’outrage sexiste.

Pourquoi ?


La loi n° 2018-703 du 3 août 2018 renforçant la lutte contre les violences sexuelles et sexistes a introduit dans son article 15 la création d’un stage de lutte contre le sexisme et de sensibilisation à l’égalité entre les femmes et les hommes. La loi définit l’outrage sexiste comme le fait d’imposer à une personne tout propos ou comportement à connotation sexuelle ou sexiste qui soit porte atteinte à sa dignité en raison de son caractère dégradant ou humiliant, soit crée à son encontre une situation intimidante, hostile ou offensante.

Notre réponse


Nous proposons un stage de 3 jours, composé de 8 ateliers animés par l’équipe de Dans Le Genre Égales et des intervenant.es spécialisé.es. Nous cherchons à faire prendre conscience du sexisme et des inégalités entre les femmes et les hommes dans les différents domaines de la société, pour prévenir les violences sexistes et sexuelles. Également, nous cherchons à questionner les stéréotypes de genre, connaître leurs impacts et permettre à chacun.e de s’en émanciper. Nous nous servons de la dynamique des pair.es pour faire bouger les lignes en faisant émerger des avis différents.

 

  • – Questionner les différentes formes de violences sexistes et sexuelles et faire émerger une prise de conscience des actes commis et des mécanismes de violences.
    – Promouvoir l’égalité femmes-hommes.
    – Placer au cœur des propos les notions de consentement mutuel, plaisir et droit à disposer de son corps.

    – Prévenir la récidive de ces comportements violents en proposant d’autres façons d’agir et de penser.

À l’heure actuelle, nos stages se déroulent au sein des Services Pénitenciers d’Insertion et de Probation qui identifient les personnes à orienter vers ce projet d’accompagnement, de responsabilisation et de prévention des comportements à risques.

La loi n° 2018-703 du 3 août 2018 renforçant la lutte contre les violences sexuelles et sexistes a introduit dans son article 15 la création d’un stage de lutte contre le sexisme et de sensibilisation à l’égalité entre les femmes et les hommes.